Rapport d’autopsie de Kyra Kagan : le père Robin Brown et sa fille retrouvés morts – meurtre ou suicide

John Mulder

Follow us on

Le rapport d’autopsie de Kira Kagan a déclenché une recherche en ligne, car la mort de Kira incite les juges de l’Ontario à suivre une formation sur la violence familiale.

Jennifer Kagan essuie une larme avant de s’installer pour parler de l’héritage de sa fille.

La fille de Jennifer, Kyra Kagan, âgée de 4 ans, a été retrouvée morte à côté du corps de son père en février 2020 dans une zone de conservation à Milton, en Ontario.

La commission provinciale a conclu que cette affaire était « extrêmement cohérente » avec d’autres cas de meurtre-suicide entre père et fils.

Kegan, qui était impliqué dans un conflit prolongé concernant la garde avec le père violent de Keira, était déterminé à ce que la tragédie conduise à des améliorations dans la façon dont le système juridique gère les situations de violence conjugale.

Jennifer et Philip Viater, le beau-père de Kira, font pression sur les politiciens depuis des années pour apporter des changements.

Aujourd’hui, grâce à ces efforts, le nom de Kira a été officiellement reconnu dans de nouvelles lois fédérales et provinciales visant à empêcher que des tragédies similaires ne surviennent à d’autres enfants.

See also  REGARDER : Une enseignante de l’école de Chamarajanagar victime de chantage à cause de sa vidéo virale

La mère de Kagan a déclaré dans une interview que Kyra, la fille la plus généreuse au cœur la plus incroyable et la grande sœur la plus douce et aimante, était la jeune fille la plus unique que j’aurais jamais pu espérer.

Le rapport d’autopsie de Kira Kagan

Les gens veulent connaître les vrais détails du rapport d’autopsie de Kira Kagan, suivis des nouvelles sur les tendances.

Il n’y a pas beaucoup de détails disponibles en ligne concernant le rapport d’autopsie de Kira Kagan.

Plus tôt, la Cour supérieure de justice de l’Ontario avait annoncé qu’une enquête serait tenue en 2020 sur le décès de Kira Kagan, 4 ans, retrouvée morte à côté de son père au pied d’une falaise à l’ouest de Toronto.

L’enquête portera sur les circonstances du décès de la petite fille.

L’enquête policière et le rapport d’autopsie de Kira Kagan n’ont pas révélé les circonstances exactes de la mort de Kira.

L’enquête examinera les circonstances du décès de Kira Kagan, quatre ans. (Source : Radio-Canada)

Un rapport du coroner a déclaré plus tard qu’elle était décédée des suites d’un traumatisme contondant à la tête et que la police avait identifié plusieurs facteurs de risque de violence domestique chez le père de Kira.

Lorsque le tribunal a terminé son enquête, l’affaire a été renvoyée au Comité d’examen des décès dus à la violence domestique pour une enquête plus approfondie et d’éventuelles recommandations visant à prévenir de nouveaux décès de ce type.

See also  Conflit israélo-palestinien : des images satellite montrent la destruction et la dévastation en Israël et à Gaza

Le 9 février 2020, il y a trois ans, le corps de Kagan a été découvert dans la zone de conservation de Rattlesnake Point à Milton, en Ontario.

La police a déclaré que Kagan et son père, Robin Brown, avaient tous deux été grièvement blessés lors de la chute.

Cependant, la mère et le beau-père de Keagan ont déclaré qu’ils pensaient que la mort du précédent randonneur dans la région était un meurtre-suicide. Cette réclamation ne sera pas examinée devant les tribunaux.

Lisez aussi : Qui était Nhiza Romero ? Décès et nécrologie

Le père de Kira Kagan, Robin Brown, et le cas de sa fille

Dans une interview avec CBC News, Jennifer a déclaré qu’un travailleur social des Services juifs à la famille et à l’enfance avait suggéré de déposer une requête légale pour démontrer que Kagan avait besoin de protection contre son père et que ses privilèges de visite devraient être révoqués.

Malheureusement, Robin et sa fille sont décédées deux jours plus tard. Les services juifs de la famille et de l’enfance ont finalement été poursuivis en justice par la famille Kagan.

Selon la mère, la mort de Kagan aurait pu être évitée si le système judiciaire avait répondu aux allégations de violences conjugales lors de leur litige concernant la garde.

Les parents de Kiera KaganLe mari et la femme Philip Viator et Jennifer Kagan posent pour une photo devant leur maison à Vaughan, en Ontario. (Source : LeGlobeAndMail)

See also  « Joyeux anniversaire en arabe » : écriture, traduction, phonétique

Grâce à un projet de loi d’initiative parlementaire portant le nom d’une fillette de quatre ans dont la vie a tragiquement pris fin à Milton, les juges nommés par le gouvernement fédéral recevront désormais davantage de formation sur la violence domestique et le contrôle coercitif.

Le Sénat a approuvé mardi 18 avril le projet de loi C-233, parfois appelé « loi Kira ».

Des séminaires éducatifs sur la violence conjugale et le contrôle coercitif destinés aux juges seront développés et améliorés grâce à la législation proposée.

Le but de cette politique est de protéger la sûreté et la sécurité des candidats qui ont un partenaire intime et de leurs enfants.

A lire aussi : John a entendu la mort et Nécrologie : Comment l’acteur est-il mort ?

Categories: Trending
Source: c2doanlaptlhp.edu.vn

Madhuri Shetty
Manoj Gadtaula

Manoj Gadtaula is a young Indian man from Mangalore who is constantly on the lookout for new things and loves to explore. Madhuri has a great passion for helping others and motivating people. She researched the careers, biographies, lifestyles, and net worths of celebrities..

Leave a comment

Demo
Demo 2