Froid sec, froid humide… En hiver, fait-il plus froid lorsque le taux d’humidité est élevé ?

Manoj enjoy

Follow us on

Ces jours-ci, avec le froid hivernal, nous grelottons tous et cachons notre nez dans nos foulards en nous demandant : « Mais pourquoi fait-il si froid !?! » » Il peut y avoir la même température sur le thermomètre deux jours de suite, et pourtant notre sensation de froid peut être très différente d’un jour à l’autre… Comment expliquer cela ?

Chaud et sec

En hiver, il faut d’abord garder à l’esprit qu’il est essentiel de rester au sec pour avoir chaud. En effet, nous ressentons une sensation de froid lorsque notre peau est mouillée, car l’eau est très efficace pour dissiper la chaleur corporelle. On ressent clairement ce phénomène en sortant de la douche par exemple. La perte de chaleur est donc beaucoup plus rapide lorsque nos vêtements sont humides. Par grand froid, ce n’est pas le moment de laisser la sueur s’accumuler sous son manteau avant de sortir ou d’enfiler des mitaines trempées qui n’ont pas séché ! Les vêtements mouillés portés par temps froid peuvent entraîner plus rapidement des engelures et une hypothermie !

See also  Pourquoi Thordan Smash a-t-il été arrêté ? Qu'est-il arrivé à l'ancien chef d'équipe de l'ALGS ?

Humidité relative

Étant donné que l’air humide évacue la chaleur du corps, on pourrait penser qu’une humidité plus élevée en hiver signifierait automatiquement une journée plus froide, n’est-ce pas ? Peut être pas! En effet, plus la température est élevée, plus un même volume d’air peut contenir de vapeur d’eau. La relation entre la quantité d’eau qu’un volume d’air donné contient et la quantité qu’il pourrait contenir est ce qu’on appelle son « humidité relative ». Par exemple, un volume d’air avec une humidité relative de 75 % contiendra beaucoup de vapeur d’eau à 25°C que le même volume d’air à -10°C.

Trop peu pour faire la différence

Puisque l’air très froid ne peut pas retenir autant d’humidité que l’air chaud, il n’y a pas beaucoup de différence entre la quantité d’eau contenue dans l’air froid et sec et dans l’air froid et sec. humide. L’impact sur la sensation de froid serait donc négligeable.

C’est d’ailleurs pour cela aussi que le taux d’humidité est davantage pris en compte dans les prévisions météorologiques en été qu’en hiver, en utilisant l'”humidex” comme mesure du niveau d’inconfort et de l’intensité de la chaleur ressentie. En été, lorsque l’humidité de l’air est élevée, la température peut paraître plus chaude, voire étouffante, car l’humidité de l’air rend plus difficile l’évaporation de la sueur de la peau. Le corps a donc plus de mal à se refroidir. En revanche, lorsque l’humidité de l’air est faible, l’air sec permet à la sueur de s’évaporer plus facilement, ce qui peut faciliter le refroidissement et conduire à la perception de températures plus basses. Mais en ce moment, cette chaleur estivale semble si loin !

See also  Savannah Soto***** et nécrologie : le suspect Trevor Morse arrêté dans une affaire ****

100% d’humidité relative

Et que se passe-t-il si l’air est VRAIMENT humide en hiver ? Lorsque l’air froid devient saturé (c’est-à-dire lorsque l’humidité relative atteint 100 %), la vapeur d’eau présente dans l’air se transforme en gouttelettes d’eau. C’est ce qu’on appelle la condensation. Si cette eau entre en contact avec les vêtements ou la peau, elle peut aider à évacuer la chaleur du corps. Encore une fois, c’est l’effet humide, et non l’humidité de l’air, qui crée cette différence de perception de la température. De même, la neige fondante ou la pluie en hiver peuvent rendre plus difficile le fait de rester au sec, ajoutant ainsi à la sensation de froid.

Refroidissement éolien

Mais ensuite, si l’humidité de l’air a peu d’effet sur la perception des températures hivernales, le « refroidissement éolien » a un impact mesurable sur notre sensation de froid. “Mettez votre chapeau, il y a du vent !” » dit grand-mère !

En effet, il semble faire plus froid lorsque la vitesse du vent est élevée, puisque le vent dissipe notre chaleur corporelle. Plus la vitesse du vent augmente, plus la chaleur sera chassée de notre corps rapidement, même si la température indiquée sur le thermomètre reste la même. Par exemple, s’il fait 0°C sur le thermomètre avec un vent soufflant à 30 km/h, l’indice de refroidissement éolien, c’est à dire la température ressentie, sera de -6°C (sans tenir compte de l’effet du soleil). . La prise en compte de cet indice permet de prévenir les engelures et l’hypothermie.

See also  Décès et nécrologie d'Abdul Imoyo : le président d'Access Bank décède des suites d'une maladie

Sources : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1845345/hiver-humidite-temperature-gele-chaud-prairies https://sealevel.jpl.nasa.gov/ocean-observation/understanding-climate/air -et-eau/ https://www.lachainemeteo.com/videos-meteo/comprendre-et-apprentice/difference-de-ressenti-entre-froid-sec-et-froid-humide-308844 https://www. cchst.ca/oshanswers/phys_agents/humidex.html

https://www.weather.gov/ama/WindChill

https://www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/météo-santé/refroidissement éolien-temps-froid-index/index.html#X-201501151131222

Categories: Trending
Source: c2doanlaptlhp.edu.vn

Madhuri Shetty
Manoj Gadtaula

Manoj Gadtaula is a young Indian man from Mangalore who is constantly on the lookout for new things and loves to explore. Madhuri has a great passion for helping others and motivating people. She researched the careers, biographies, lifestyles, and net worths of celebrities..

Leave a comment

Demo
Demo 2